Le marché de l’immobilier à Bordeaux en 2021

Le marché de l’immobilier à Bordeaux en 2021

27 juillet 2021 Non Par Arthur Larchi

Le marché de l’immobilier bordelais : prix, quartiers et inflation en 2021

La demande immobilière a certainement connu quelques difficultés liées à la crise sanitaire. Mais actuellement, l’activité connaît un réel rebond, notamment dans le secteur immobilier résidentiel. Et c’est précisément le cas de Bordeaux. En effet, le prix du mètre carré s’accroît et monte en flèche, surtout dans les quartiers les plus prisés. Par conséquent, cette inflation se répand et influe également sur le prix du mètre carré dans toute l’agglomération bordelaise.

Centre de Bordeaux : une hausse de la demande accompagnée d’une hausse des prix

Bordeaux a toujours été une ville dynamique, pleine de vie et tendance. De ce fait, que ce soit pour la vente ou la location d’appartement ou de maison, la ville attirait le plus souvent les célibataires et les couples. Mais depuis la hausse des prix en cette année 2021, la demande qui concerne les biens immobiliers haut de gamme dans le centre-ville augmente de plus en plus. Le cœur de la ville, véritable fresque architecturale historique qui regroupe d’anciens immeubles du 18e et 19e siècle, connaît une flambée des prix de vente de l’immobilier. Les appartements et maisons situés autour et à côté de la Place Tourny et de la place des Grands-Hommes voient le prix du mètre carré aller jusqu’à 8 000 €. Même constat concernant Quinconces et ses environs, touché par cette inflation des prix. Ainsi, Bordeaux et son centre-ville deviennent chers, ce qui pousse bon nombre de bordelais à s’installer en périphérie.

Attrait, location et achat dans les quartiers limitrophes de Bordeaux

La hausse de la demande et des prix dans le centre de la capitale girondine a mené beaucoup d’investisseurs et d’agences immobilières à porter leur attention sur les quartiers limitrophes. Le quartier des Chartrons en est un bel exemple. En effet, ce dernier est victime de son succès et est devenu un secteur assez prisé. Après maintes réhabilitations, ce quartier qui n’était pas si convoité que cela propose actuellement un cadre de vie à la fois paisible et animé. Bars, restaurants et autres commerces longent ses rues avec pour panorama la Garonne, ce qui lui confère un pouvoir d’attraction conséquent. Pour ce qui est du prix de l’immobilier, il faut compter 5 000 € le mètre carré dans les secteurs des Chartrons ainsi que du Bacalan. Pour les zones voisines telles que Saint-Seurin ou encore Mériadeck, le prix est d’environ 5 300 €.

Le sud bordelais : des prix encore abordables

Le sud de la capitale girondine a été épargné par la flambée des prix du mètre carré et représente de ce fait un secteur accessible et tout aussi attractif pour les petits budgets. Le secteur sud est surtout pourvu d’un fort potentiel d’investissement locatif, car beaucoup d’appartements et de maisons s’en trouvent constamment rénovés tant par la municipalité que par les particuliers. C’est précisément le cas du quartier de Saint-Michel où le mètre carré plafonne à 4 500 €. Un peu plus au sud de ce dernier, on retrouve Saint-Jean et sa grande gare. Ici, le mètre carré ne dépasse pas les 3 600 €. Ces prix attractifs et les travaux de réhabilitation entrepris constamment laissent penser que ces quartiers vont attirer de plus en plus d’investisseurs et de population dans les années à venir. Ainsi, que vous soyez un particulier, un professionnel ou une agence immobilière, c’est peut-être maintenant qu’il faut agir.